Bureau canadien d'agrement en foresterie

acqueil

bienvenue!

éléments de l'agrément
programmes agréés
normes académiques
English

Le Bureau canadien d'agrément en foresterie (BCAF) a été mis sur pied en 1989 par les cinq associations provinciales de forestiers professionnels/d'ingénieurs forestiers et l'Institut forestier du Canada (organismes membres) avec l'aide de l'Association des institutions universitaires de foresterie du Canada (AIUFC). Depuis cette date, des associations professionnelles ont vu le jour en Nouvelle-Écosse et à Terre-neuve-Labrador et sont devenues membres du Bureau.


Le Bureau fournit aux organismes membres un service d'agrément des programmes canadiens de foresterie, au niveau du baccalauréat et des études supérieures. Le processus national s'assure que les programmes agréés satisfont aux critères communs de formation exigés pour la certification professionnelle en de foresterie des provinces de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, de l'Ontario, du Québec, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de Terre-Neuve et du Labrador.


Pour remplir ses obligations, le Bureau applique les termes, les conditions et les obligations inscrits dans l'Énoncé de politique et dans les Éléments essentiels de formation académique approuvés par les organismes membres. L'agrément est accordé à un programme spécifique qui mène à l'obtention d'un diplôme universitaire de foresterie. Le BCAF n'agrée pas les départements, les facultés ou les universités, ainsi que les programmes dispensés à l'étranger. À ce jour, dix programmes de baccalauréat et deux programmes de maîtrise en foresterie offerts au Canada sont agréés.


L'agrément d'un programme fait suite à une visite de l'établissement universitaire par un comité de professionnels de la foresterie provenant de diverses disciplines et segments du secteur forestier. La visite est entreprise avec le consentement de l'établissement offrant le programme à évaluer. L'établissement apporte une contribution importante au processus d'évaluation en préparant une documentation détaillée avant la visite et en prenant les dispositions nécessaires pour que le comité visiteur rencontre les administrateurs de l'université, les membres du corps professoral, les étudiants du premier cycle, les diplômés, ainsi que le personnel de la faculté.


Le programme académique est analysé en détail. Les équipements destinés à la formation, l'édifice, le milieu d'apprentissage, l'expérience des professeurs et leurs qualifications, les habiletés et les compétences des étudiants et des diplômés, les procédures d'évaluation de la compétence, et la stabilité du programme ainsi que l'aide apportée tant de l'extérieur que de l'intérieur sont tous des éléments étudiés au cours de la visite. Les observations du comité visiteur font l'objet d'un rapport qui est étudié par le Bureau en vue d'en arriver à une décision d'agrément.


Les programmes sont agréés pour une période maximale de six ans. L'agrément peut être de plus courte durée s'il existe des lacunes dans le programme académique par rapport aux exigences des normes d'agrément ou dans d'autres aspects du milieu d'apprentissage. Il peut être rejeté s'il existe d'importantes failles académiques.


Le Bureau publie un avis pour chacun des agréments accordés. Il publie également un rapport annuel et une liste des programmes universitaires de foresterie dont l'agrément est en vigueur en vertu du processus national d'agrément. Le Bureau est un membre de la Fédération canadienne des associations de forestiers professionels ainsi que de l'Association des agences d'agrément de Canada.